INONDATION

Si les délais sont suffisants :

  • évacuation préventive possible effectuée par les autorités.

Si les délais sont insuffisants :

  • rejoignez les zones prévues en hauteur (étages, collines, points hauts…) ;
  • n’allez pas à pied ou en voiture dans une zone inondée.

Dans tous les cas :

  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité ;
  • ne prenez pas l’ascenseur ;
  • fermez portes, fenêtres, aérations…
  • mettez en hauteur le matériel fragile.

TEMPETE

Si les délais sont suffisants :

  • évacuation préventive possible.

Si les délais sont insuffisants :

  • rejoignez des bâtiments en dur ;
  • éloignez-vous des façades sous le vent et des vitres ;
  • fermez portes et volets ;
  • surveillez ou renforcez, si possible, la solidité des éléments de construction ;
  • renforcez la solidité des baies vitrées en utilisant du ruban adhésif ;
  • enlevez et rentrez tous les objets susceptibles d’être emportés (tables, chaises,…) ;
  • limitez les déplacements.

SEISME

Pendant les secousses, restez où vous êtes:

  • à l’intérieur : mettez-vous près d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous des meubles
    solides, éloignez-vous des fenêtres ;
  • à l’extérieur : ne restez pas sous des fils électriques ou sous ce qui peut s’effondrer,
    éloignez-vous des bâtiments.

Après les secousses :

  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité ;
  • ne prenez pas les ascenseurs ;
  • évacuez vers les zones extérieures prévues dans votre plan de mise en sûreté ;
  • n’entrez pas dans un bâtiment endommagé.

GLISSEMENT DE TERRAIN

Si les délais sont suffisants :

  • évacuation possible effectuée par les autorités.

Pendant :

  • à l’intérieur, abritez-vous sous un meuble solide, éloignez-vous des fenêtres ;
  • à l’extérieur, essayez d’entrer dans le bâtiment en dur le plus proche, sinon fuyez
    latéralement.

Après:

  • évacuez les bâtiments et n’y retournez pas ;
  • éloignez-vous de la zone dangereuse ;
  • rejoignez le lieu de regroupement prévu dans votre plan particulier de mise en sûreté ;
  • n’entrez pas dans un bâtiment endommagé.

ACCIDENT INDUSTRIEL RESULTANT D’UN TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES (TMD)

Nuage toxique :

  • regroupez tout le monde à l’abri dans les locaux de confinement prévus dans votre plan
    particulier de mise en sûreté ;
  • fermez portes et fenêtres et calfeutrez les ouvertures (aérations…) ;
  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité si nécessaire ;
  • évitez toute flamme ou étincelle en raison du risque éventuel d’explosion ;
  • en extérieur : s’éloigner si possible perpendiculairement à la direction du vent et rejoindre
    le bâtiment le plus proche.

Explosion:

  • évacuez dans le calme tout le monde vers les lieux de mise en sûreté externes en évitant
    les zones fortement endommagées (chutes d’objets, de pylônes…) ;
  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité.

Explosion suivie d’un nuage toxique:

  • regroupez tout le monde à l’abri dans les zones de confinement ; ces lieux doivent être
    éloignés des baies vitrées et fenêtres endommagées ;
  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité.

Dans tous les cas:

  • évacuation possible effectuée par les autorités.

ACCIDENT NUCLEAIRE

  • regroupez tout le monde dans les locaux de mise à l’abri prévus dans votre plan
    particulier de mise en sûreté ;
  • fermez portes et fenêtres et calfeutrez les entrées d’air ;
  • coupez ventilation et chauffage.

Attendez les consignes des autorités

En fonction du type d’accident et de l’évolution possible les autorités peuvent :

  • demander la prise d’un comprimé d’iode stable (rejets contenant de l’iode radioactif) ;
  • ou / et décider d’une évacuation (rejoindre dans le calme le point de rassemblement fixé).

Si les délais sont insuffisants :


ATTENTAT ou INTRUSION EXTERIEURE

Au déclenchement des faits ou d’une alerte

  • Analyser l’environnement dès l’apparition de la menace, localiser si possible la zone où
    se trouve l’individu ou le groupe d’individus afin de déterminer la conduite à tenir :
    évacuation ou confinement ;
  • se mettre si possible en contact avec les personnes ressources de l’établissement ;
  • appeler dans la mesure du possible les services de police ou de gendarmerie : décliner
    sa qualité, décrire la situation le plus précisément possible (nombre d’individus,
    localisation, type d’armes) ;
  • rester calme pour ne pas communiquer son stress.

Choix n°1 : l’évacuation

  • Prendre la sortie la moins exposée et la plus proche ;
  • demander un silence absolu ;
  • suivre les directives des services de secours et des forces d’intervention ;
  • signaler la localisation des victimes éventuelles ;
  • signaler l’emplacement du point de rassemblement.

Choix n°2 : le confinement

  • Identifier le(s) local (-aux) le(s) plus sûr(s) à proximité immédiate ;
  • verrouiller les portes puis se barricader en plaçant des éléments encombrants devant la
    porte (tables, chaises, bureau…) ;
  • faire s’éloigner les élèves et personnels des portes, murs et fenêtres ;
  • leur demander de s’allonger ;
  • éteindre les lumières ;
  • demander un silence absolu ;
  • faire mettre en silencieux les téléphones portables ;
  • une fois les personnes confinées, maintenir le contact avec les services de police et de
    gendarmerie pour signaler la localisation exacte, le nombre de blessés et le nombre de
    réfugiés ;
  • rester proche des personnes manifestant un stress et les rassurer ;
  • attendre les consignes des forces d’intervention pour évacuer.