Compétences à acquérir par les élèves à l’école maternelle

1. L’élève qui adopte une attitude de prévention

Identifier les dangers

  • Découvrir des dangers ou familles de dangers à partir de documents divers (images, photos, films, expositions…).
  • Dans un coin jeu, en utilisant dinette, poupées, jouets, aménager un espace qui présente des risques et demander aux enfants de les trouver, puis de modifier l’espace pour qu’il n’y ait plus de risque.

Reconnaître des objets pouvant présenter un danger – Reconnaître une
situation dangereuse

  • Chasse aux dangers : chaque semaine, proposer à deux ou trois enfants de signaler un objet, un lieu qui leur paraisse dangereux dans la classe puis dans l’école à l’aide d’un autocollant ou d’un panneau adhésif (pâte à coller).
  • Introduire progressivement le pictogramme du triangle comme symbole du danger.

Anticiper les mesures de prévention à mettre en œuvre face à un risque

  • Comprendre et appliquer les règles de sécurité élaborées en classe.
  • Repérer des situations dangereuses.

Agir en ayant anticipé un risque et appliquer des mesures de prévention adaptées

  • Comprendre et appliquer les règles de sécurité élaborées en classe.
  • Être vigilant et proposer des solutions pour écarter ou supprimer le danger.

2. L’élève qui se protège et protège autrui

Respecter les consignes données pour éviter un suraccident

  • Raconter une histoire où le sujet a respecté les consignes et échanger avec les élèves.
  • Organiser un parcours invitant les élèves à suivre le chemin proposé. Jeu type « Jacques a dit » (ex : appeler le 15…).

Se mettre hors de danger

  • À partir de situations de danger réel, exposées par l’enseignant, les élèves se positionnent (ex : « j’y vais » / « je n’y vais pas »).

S’impliquer dans des mesures de protection des risques et de protection collective Exercice PPMS

3. L’élève qui alerte et qui intervient

Demander de l’aide en sollicitant un adulte:

  • Mettre en place des petites saynètes (enfants acteurs ou poupées, jouets…) au cours desquelles un enfant devra identifier la nécessité d’alerter un adulte.

Appeler le service en disant son nom et en décrivant ce qu’il se passe:

  • Mettre en place des petites saynètes au cours desquelles un enfant décrit ce qu’il vient de voir.
  • Utiliser un moyen d’enregistrement afin de faire vérifier, individuellement et/ou collectivement, la clarté du message.

Téléphoner pour alerter, en se situant:

  • Jouer à retrouver ce qui a été caché.
    Chaque semaine, un groupe d’enfants cache quelques objets puis, à un autre moment, les élèves doivent décrire oralement le lieu de cachette à un ou deux enfants. Ces derniers devront le retrouver en faisant le moins d’erreurs possible.

Décrire une situation, guidé par un questionnement:

  • À travers les activités, inciter les élèves à prendre conscience des parties du corps et à les nommer.

Appeler le service le mieux adapté à la situation : 15 (SAMU), 17 (police), 18 (pompiers), 112:

  • Simuler un appel au 15 au 18 ou au 112, l’enseignant jouant le rôle du médecin ou du professionnel des secours (pompiers…) en
    l’absence d’un adulte.

Savoir intervenir:

  • Dire qu’il a appelé le 15, le 18 ou le 112 ou que quelqu’un d’autre l’a fait.

Outils et ressources pédagogiques proposés sur Eduscol

1. adopte une attitude de prévention:

2. se protège et protège autrui:


Outils collectés sur le net

DSDEN du Val-de-Marne:

DSDEN de la Loire

DSDEN de Paris