« Face à un emploi du temps scolaire très encadré, la récréation apparaît comme un moment de liberté surveillée que les élèves investissent de leurs jeux. Ils y déploient leurs propres activités, bâties sur un savoir enfantin dont ils héritent et qu’ils réinventent continuellement. La question des apprentissages ne peut, par conséquent, évincer ceux qui s’opèrent entre enfants. Alors qu’en classe les maîtres ont recours à des méthodes pédagogiques pour transmettre un savoir fondamental, les élèves dans la cour n’ont aucune intention éducative. Loin d’eux l’idée de s’enrichir mutuellement pour devenir plus tard des adultes accomplis, répondant aux attentes de notre société ».

Julie Delalande

Activités pouvant être proposée dans la cour d’école 
  • Marcher : suivre des tracés de la cour, se promener avec son ou ses camarades en respectant une distance d’1m
  • Courir en suivant des tracés, dans les couloirs de courses…pas de jeux d’attrape
  • Sauter : marelles en utilisant chacun son palet, sauter en utilisant les tracés de la cour…cordes à sauter individuelles …pas de jeux d’élastique.
  • Utiliser les aménagements : uniquement les agrès d’équilibre
  • Jeux collectifs : possibilité d’ateliers en utilisant les crosses de hockey avec crosses individualisées …
  • Jeux duels : jeux de raquettes individuels sans échange de raquettes.
  • Manipulation d’objets : balles de jonglage, diabolos, cerceaux… chaque enfant doit garder le même objet
  • Pilotage pour les maternelles : engins (draisiennes, trottinettes…) attribués au début de la récréation / prévoir un planning d’utilisation des engins et  assurer le nettoyage après chaque utilisation
  • ….
Documents proposés par les CPC EPS du Bas-Rhin
Sites qui proposent des documents intéressants

GESTES BARRIÈRES ET RÉCRÉATION

 La mise en œuvre du moment de récréation ne doit pas nous faire oublier

  • de se laver les mains 30 s avant et après l’activité ;
  • de privilégier une activité modérée ou d’intensité moyenne ;
  • d’évoluer toujours à au moins 1 m de distance ;
  • d’éviter les situations en face à face ;
  • de tousser dans son coude, ne pas cracher ;
  • de limiter l’activité en cas de difficultés respiratoires ;
  • d’individualiser le matériel proposé