Cours élémentaire 2

Cours moyen 1

Cours moyen 2

Danse

Être danseur en utilisant les différentes parties de son corps, en utilisant l’espace, en jouant sur les durées et les rythmes. 

Être chorégraphe en composant une courte chorégraphie, combinant  dans une phrase dansée des mouvements individuels ou collectifs s en faisant varier selon son intention les directions, les durées et les rythmes.

Être spectateur, en étant à l’écoute de l’autre, en acceptant des messages différents dans leur dimension symbolique, en appréciant  les émotions produites.  

  • Se créer un répertoire d’actions motrices et de sensations inhabituelles (locomotions, équilibres, manipulations…).
  • Utiliser les composantes de l’espace (corporel proche, déplacements et espace scénique).
  • Ajuster ses mouvements en fonction de ceux de ses partenaires, des autres danseurs, en s’orientant par rapport au spectateur.
  • Agir, évoluer en fonction du support sonore, en adéquation, en décalage, en écho…
  • Donner son avis, proposer un autre mode d’expression, une action à améliorer…
  • Contrôler ses émotions sous le regard des spectateurs.
  • Enrichir le répertoire d’actions disponibles et les combiner.
  • Mettre en jeu son corps et son énergie en jouant sur équilibres / déséquilibres, les appuis, les changements d’axe, les accélérations, les rotations…
  • Prendre en compte les mouvements des autres danseurs.
  • Jouer avec des modes de composition en utilisant des procédés chorégraphiques (décalé, unisson, cascade, superposition…).
  • Faire des propositions en justifiant ses préférences.
  • Améliorer la qualité des mouvements (originalité, énergie…) et leurs facteurs d’exécution (équilibre, coordination, gainage, dissociation…).
  • Transposer les composantes d’espace (amplifier, restreindre), de rythme (suspendre, accélérer…), de relation (faire avec, faire contre…) d’une situation donnée pour créer un autre sens.
  • Entrer en relation dynamique avec les autres danseurs pour développer son mouvement.
  • Enrichir la composition pour renforcer l’émotion produite.
  • S’impliquer dans un projet collectif de création chorégraphique.
  • Construire à plusieurs une phrase dansée d’au moins 5 mouvements combinés et liés, avec des directions, des durées, des rythmes précis  pour exprimer corporellement des images, des états, des sentiments et communiquer des émotions.

Activités gymniques

Réaliser des actions de plus en plus tournées et renversées, de plus en plus aériennes, de plus en plus manuelles, de plus en plus coordonnées.

  • Se renverser, se déplacer
  • Se déplacer en quadrupédie faciale, mains au sol, pieds contre une poutre.
  • Se renverser en cochon-pendu sur une barre basse, poser les mains au sol, déplier les jambes pour se redresser.
  • Tourner
  • Tourner en rotation avant,  avec ou sans pose des mains, le corps « en boule » en arrivant assis.
  • Tourner en avant en appui sur une barre en réalisant la rotation en continu.
  • Bondir, voler
  • Bondir comme un lapin, 2 mains, 2 pieds, 2 mains…
  • Réaliser une chandelle après une course d’élan limitée et un appel deux pieds sur un tremplin.
  • Arriver à genoux en contre haut sur un plinth après impulsion sur un tremplin.
  • Se renverser, se déplacer
  • Se déplacer de différentes façons sur des appuis manuels.
  • Se renverser jusqu’à la verticale  en alignant les différents segments.
  • Se renverser en cochon-pendu sur une barre basse,  poser les mains au sol, déplier les jambes et passer par l’appui tendu renversé avant de se redresser.
  • Tourner
  • En appui sur une barre, tourner vite par une  action simultanée du haut et du bas du corps.
  • Voler
  • Réaliser une impulsion deux pieds sur le mini-trampoline, en volant le corps tendu, en se réceptionnant dans une zone et en restant immobile 3 secondes.
  • Assurer le rôle de juge en évaluant les enchaînements réalisés.
  • Proposer des enchaînements ou des améliorations.
  • Construire et réaliser un enchaînement de 4 ou 5 éléments “acrobatiques” sur divers engins (barres, moutons, poutres, tapis).
  • Exemple pour la gymnastique artistique :
  • Construire un enchaînement au sol ou sur un agrès, comportant un déséquilibre volontaire pour voler, une rotation (ex : roulade, tour autour d’une barre),  un renversement (roue, appui tendu renversé), des éléments de liaison (petits sauts, pas divers, demi-tours). Cet enchaînement devra comporter un début et une fin. Toutes sortes de musiques ou éléments sonores peuvent être utilisés pour dynamiser l’action.