Cours préparatoire

Cours élémentaire 1

Danse

Être danseur en utilisant les différentes parties de son corps, en explorant les différents espaces, en jouant sur les durées e t les rythmes.

Être danseur :

  • improviser des réponses corporelles en lien avec une consigne précise en mobilisant chaque partie du corps ;
  • réaliser des enchaînements incluant des locomotions, des équilibres, des manipulations ;
  • connaître les composantes de l’espace (espace corporel proche, espace de déplacement, espace scénique) et répondre corporellement à des consignes sur les directions, les niveaux, les tracés et les dimensions ;
  • entrer en relation avec les structures rythmiques et la mélodie de la musique;
  • intégrer son mouvement dans une durée;
  • accepter de danser à deux, à plusieurs;
  • varier les modes de communication (rôles meneur / mené, imitation, danse en miroir…)
  • accepter le regard des autres.

Être chorégraphe en composant une phrase dansée :

  • assembler 3 à 4 mouvements  inventés ou proposés pour constituer une courte chorégraphie ;
  • écouter les propositions des autres ;
  • aider un camarade à compléter sa chorégraphie en lui proposant d’autres idées.

Être spectateur :

  • regarder, écouter l’autre ;
  • communiquer son ressenti au danseur.

Être danseur :

  • faire évoluer ses réponses corporelles en jouant sur les déséquilibres, les rotations, les passages au sol;
  • jouer sur l’amplitude du mouvement, l’exagération du geste en fonction de l’intention;
  • utiliser les composantes de l’espace, jouer corporellement avec les directions, les niveaux, les tracés et les dimensions;
  • ajuster son mouvement à une durée donnée;
  • mémoriser un enchaînement et le reproduire.

Être chorégraphe en composant une phrase dansée :

  • choisir 3 à 5 mouvements et les assembler pour créer une courte chorégraphie;
  • formuler un point de vue sur la danse des autres.

Être spectateur :

  • accepter des messages différents.
  • Exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des émotions en réalisant une petite chorégraphie (3 à 5 éléments), sur des supports sonores divers.
Activités gymniques

Réaliser des actions de plus en plus tournées et renversées, de plus en plus aériennes, de plus en plus manuelles, de plus en plus coordonnées.

  • Se déplacer en « bonds de lapin latéraux », mains en appui sur un banc, les impulsions permettant aux jambes de franchir le banc alternativement à droite et à gauche.
  • Tourner en boule, départ accroupi, dans l’axe et arriver sur les fesses (par enroulement du dos).
  • Tourner en boule vers l’arrière, départ  assis / groupé sur un plan légèrement incliné.
  • Se renverser et se déplacer sur les mains un court instant.
  • Sauter d’un plinth ou d’une caisse pour voler et marcher à la réception.
  • Se déplacer sur une poutre et réaliser quelques actions élémentaires (demi-tour, saut, station écart dans l’axe…)
  • Choisir un enchaînement composé d’un élément « voler », d’un élément « tourner » et d’un élément « se renverser en quadrupédie ». Le début et la fin de l’enchaînement sont marqués par une position assise en tailleur dans un repère au sol.
  • Se déplacer en « bonds de lapin latéraux » sans que les pieds ou les genoux ne touchent le banc (recherche de régularité).
  • Tourner vite en avant, dans l’axe, et arriver sur les pieds à partir d’un départ accroupi.
  • Se renverser et se déplacer sur plus d’un mètre.
  • Voler puis rester immobile 3 secondes après une réception amortie.
  • Réaliser quelques actions sur la poutre (marcher, s’accroupir, sauter, s’arrêter sur une station écart dans l’axe et latéralement…)
  • Sur deux engins de son choix (barres asymétriques, plinth avec gros tapis sur plan incliné…), réaliser un enchaînement de trois actions « acrobatiques ».
  • L’enchaînement comporte un début et une fin.
  • Réaliser un enchaînement de 2 ou 3  actions « acrobatiques » sur des engins variés (barres, plinths, poutres, tapis).